lesoirimmo

PAQUET CLIMAT-ÉNERGIE DE LA COMMISSION EUROPÉENNE - Une organisation de défense des agriculteurs déplore un manque d'ambition

L'association de défense des droits des agriculteurs et agricultrices dénonce notamment que le nouveau paquet ne limite pas le transit international des productions agricoles et alimentaires et se contente d'un Mécanisme d'ajustement carbone aux frontières concernant uniquement les engrais. Pourtant, une restriction des accords de libre-échange pourrait permettre une relocalisation des systèmes alimentaires, selon elle.

L'ECVC souligne également le fait que les agriculteurs européens ont besoin d'un accompagnement dans le processus d'élimination des pesticides et des engrais ainsi que dans la transition vers un système plus écologique. Or, aucune mesure concrète n'est inscrite dans le paquet législatif. Selon l'organisation, l'important est de diminuer la dépendance des agriculteurs aux subventions et d'aller vers un système où ceux-ci seraient plus nombreux et mieux payés afin d'éviter une course à la productivité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct