lesoirimmo

La Vesdre et ses affluents ont semé la désolation dans toute la vallée

A l’entrée de Trooz, la Magne, affluent de la Vesdre, a détruit plusieurs propriétés.
A l’entrée de Trooz, la Magne, affluent de la Vesdre, a détruit plusieurs propriétés. - Pierre-Yves Thienpont.

La Vesdre nous est familière, mais ce jeudi matin, la modeste rivière est méconnaissable. Au cœur de l’été, elle devrait somnoler ou à peine glouglouter de rocher en rocher, depuis sa source sur le plateau des Hautes Fagnes jusqu’à Chênée où elle se jette mollement dans l’Ourthe. Depuis deux jours, elle s’est muée en torrent depuis Eupen où des victimes sont annoncées jusqu’à Chaudfontaine qui doit sa réputation à ses eaux de source, un comble, en passant bien sûr par Verviers qui connut gloire et richesse grâce au cours d’eau, au temps de l’industrie lainière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct