lesoirimmo

Inondations: la Wallonie vit un enfer sous l’eau

A Theux, le centre-ville était complètement noyé par la Hoëgne déchaînée.
A Theux, le centre-ville était complètement noyé par la Hoëgne déchaînée. - Pierre-Yves Thienpont.

L’inquiétude est montée comme l’eau. Inexorablement. En Wallonie, les rivières en crue ont charrié jeudi leur lot de mauvaises nouvelles : des morts, des villages coupés du monde, des murs cédant comme un château de cartes, des caves laminées par la boue, des parents injoignables… Liège et sa province ont tout particulièrement vécu des heures cataclysmiques ce jeudi.

Et le pire reste peut-être à venir. A Namur, comme dans la ville de Liège, on attend, intimant aux habitants de ses zones les plus basses de fuir vers les hauteurs. Ou, au pire, de se mettre à l’abri dans les étages. Car les autorités provinciales voient la Meuse monter, s’attendent à 1m50 d’eau brunâtre en plus à Liège.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct