lesoirimmo

Une excitation nommée Stromae

Mais coucou qui revoilou!
Mais coucou qui revoilou! - STEPHAN VANFLETEREN.

Tous les retours après une longue absence ne sont pas une réussite. On l’a bien vu avec Michel Polnareff dont l’album Enfin !, après 28 ans sans nouvel album, a vite fait pschitt ! A contrario, l’album The New Day de David Bowie, dix ans après Reality, n’a pas déçu.

Concernant Stromae, il est trop tôt pour savoir ce qu’il en est de ce troisième album à paraître cet automne – si l’on en croit Paris-Match avec un beau silence radio du côté de l’intéressé – huit ans après Racine carrée aux 2,5 millions d’exemplaires vendus dans le monde. Mais il devra être plus que bon vu l’attente énorme des fans qui se sont montrés très patients, sinon indifférents aux nombreux autres projets menés par celui qui, le 17 octobre 2015 à Kigali, mettait un terme provisoire à sa carrière de chanteur, épuisé tant mentalement que physiquement par une tournée record de plus de deux cents dates de par le monde.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct