lesoirimmo

France: le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti inculpé pour soupçons de conflits d’intérêts

Eric Dupond-Moretti à sa sortie de la Cour de justice de la République, ce vendredi: mis en examen pour «prise illégale d’intérêts».
Eric Dupond-Moretti à sa sortie de la Cour de justice de la République, ce vendredi: mis en examen pour «prise illégale d’intérêts». - AFP

Une première en France pour un ministre de la Justice en exercice. Eric Dupond-Moretti, convoqué ce vendredi matin devant les juges pour s’expliquer sur des soupçons de conflits d’intérêts entre son action de garde des Sceaux et son ancienne activité d’avocat, a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts ». Un anniversaire amer pour le ministre, qui fête sa première année d’entrée au gouvernement.

Dupond-Moretti est soupçonné d’avoir profité de son poste de garde des Sceaux pour régler des comptes dans des dossiers dans lesquels il avait été impliqué en tant qu’avocat en ordonnant des enquêtes administratives sur plusieurs magistrats, dont trois du parquet national financier (PNF).

Il était attendu — avec ses trois avocats — à 9 heures à la Cour de justice de la République (CJR). En France, il s’agit de la seule habilitée à juger les ministres pour des infractions dans l’exercice de leurs fonctions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct