lesoirimmo

Inondations en Wallonie: ça tombe mal, le bâtiment est en congé

Verviers a été ravagé par les inondations.
Verviers a été ravagé par les inondations. - Mathieu Golinvaux.

Il est encore trop tôt pour évaluer l’ampleur des dégâts matériels, mais ils sont considérables, touchant des habitations privées, mais aussi des bâtiments et infrastructures publiques », explique Francis Carnoy, directeur général de la Confédération de la construction wallonne. Le secteur est donc en première ligne pour les réparations et la reconstruction.

Mais voilà : le bâtiment est en congé en juillet. « C’est la tradition. Les congés des ouvriers du bâtiment sont négociés entreprise par entreprise, selon les recommandations des commissions paritaires provinciales ; et, dans une entreprise, tout le personnel pend congé au même moment. La période peut certes varier légèrement d’une entreprise à l’autre. Mais la grande majorité sont fermées jusqu’à la fin du mois ou au début d’août. Rien n’empêche un patron, en cas d’urgence, de tenter de rouvrir si ses ouvriers sont disponibles et prêts à reprendre le travail. Mais d’évidence, cela tombe mal », poursuit-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct