lesoirimmo

Valentine Dumont: «Je veux continuer à nager»

Valentine Dumont au bord d’une piscine, l’image reste d’actualité.
Valentine Dumont au bord d’une piscine, l’image reste d’actualité. - J.N

C’est à Namur, sa ville, à quelques mètres de la Meuse dont la couleur brune et le fort courant impressionnent toujours que Valentine Dumont s’est exprimée pour la première fois après le refus du Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) de la laisser accompagner la délégation belge pour les Jeux de Tokyo.

Pour rappel, la nageuse namuroise n’avait pas obtenu les minima requis par la fédération belge, se fixant sur les critères internationaux A, pour se qualifier directement pour les Jeux. Malgré cela, début juillet, la Fédération internationale (FINA) avait invité la Mosane sur 200 et 400m nage libre (NDLR : le 200m étant privilégié) pour compléter son contingent d’athlètes au Japon sur base du ranking mondial. Une démarche que le COIB n’a pas validée, ne voulant pas déroger au règlement préétabli et ainsi éviter sans doute d’autres recours juridiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct