Daesh exécute quatre jeunes accusés d’espionnage

De facto, Raqqa est devenue la «
capitale
» de Daesh. © Reporters / Scanpix
De facto, Raqqa est devenue la « capitale » de Daesh. © Reporters / Scanpix

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a exécuté quatre adolescents et jeunes hommes dans son fief de Raqqa dans le nord de la Syrie, ont affirmé dimanche des militants et l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

«L’EI a exécuté quatre personnes qu’il accuse d’espionnage au profit la coalition» internationale menée par les Etats-Unis, a indiqué sur Twitter le groupe «Raqqa est massacrée en silence» qui documente les abus des djihadistes. Selon l’OSDH, l’EI a accusé les quatre jeunes d’avoir «photographié des sites et fourni des informations à la coalition».

La coalition conduite par Washington mène depuis 2014 des frappes contre l’EI en Irak et en Syrie, où les djihadistes ont fait de la ville de Raqqa leur «capitale» de facto. L’EI a procédé par le passé à plusieurs décapitations à Raqqa.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct