lesoirimmo

Le jeu portable a de beaux jours devant lui et c’est tant mieux

Le succès de la Nintendo Switch et son modèle hybride ont fait des envieux. Qui s’en sont inspirés.
Le succès de la Nintendo Switch et son modèle hybride ont fait des envieux. Qui s’en sont inspirés. - Reuters.

Il va très bien, merci pour lui. Au milieu des années 2010, pourtant, cela ne faisait pas un pli : le jeu vidéo portable allait mourir, assassiné par le jeu sur smartphone. Devant la généralisation des téléphones intelligents et des tablettes de plus en plus capables techniquement, les machines portables uniquement dédiées au jeu ne pouvaient pas faire le poids et risquaient la disparition.

Tous les auspices pointaient dans la même direction : en 2015, Activision, un des géants de l’industrie vidéoludique, n’hésitait pas à lâcher 6 milliards de dollars pour faire main basse sur King, l’éditeur, entre autres, de Candy Crush Saga. En 2015 toujours, Nintendo lui-même annonçait son arrivée sur smartphones. Depuis, il a décliné Mario et Pokémon, deux de ses licences les plus populaires, sur les magasins d’applications mobiles. Difficile d’imaginer symbole plus parlant que de voir le créateur de la Game Boy publier ses jeux sur des tablettes et des smartphones.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct