lesoirimmo

31 morts: le bilan des inondations s’alourdit et il reste de nombreux disparus

Un des plus gros défis des autorités locales, maintenant, sera la gestion des tonnes de déchets qui se sont accumulés dans les habitations ou qui ont été éparpillés par les flots.
Un des plus gros défis des autorités locales, maintenant, sera la gestion des tonnes de déchets qui se sont accumulés dans les habitations ou qui ont été éparpillés par les flots. - Dominique Duchesnes.

Le centre de crise fédéral résume la situation ce dimanche à 17 heures en ces termes : « Les opérations de sauvetage par les services de secours sont terminées mais des opérations de recherche sont toujours en cours dans un certain nombre de zones. » Comme on pouvait s’y attendre, le bilan humain ne cesse de s’alourdir : on dénombre désormais 31 victimes et 163 personnes restent disparues ou n’ont plus donné de nouvelles. Ce qui reste très important 48 heures après le début de la décrue mais qui s’explique par la violence des dégâts mais aussi par des explications plus pragmatiques : GSM perdus dans les flots, impossibilité de les recharger, personnes hospitalisées sans identification…

Différentes urgences se dessinent maintenant dans les nombreuses zones touchées par les inondations (240 communes wallonnes sur 262) : rétablissement de l’eau et des énergies, gestion des déchets, rétablissement de la circulation…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct