lesoirimmo

Tadej Pogacar avait plié le Tour de France après une semaine

@EPA
@EPA

Un Tour passe tellement vite que l’on pourrait tout aussi rapidement en oublier certains détails, des souvenirs pourtant mémorables. La troisième semaine est ainsi celle des conclusions, des décisions définitives qui tombent dans la montagne. Sauf que, cette fois, à l’inverse des éditions précédentes, l’affaire s’est jouée dès la… 8e étape, au Grand-Bornand, où Pogacar prit le pouvoir. En particulier et même probablement en grande partie grâce au travail de sape orchestré en liminaire par des adversaires déchaînés, en particulier Mathieu van der Poel.

1 Mathieu, Julian, Wout, le trident éclatant…au service de Pogacar

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct