lesoirimmo

JO 2020: les «contacts» d’un cas positif doivent pouvoir s’entraîner, selon le CIO

AFP
AFP

Les « proches contacts » d’un cas positif au Covid-19, comme l’équipe sud-africaine de football, aux Jeux olympiques de Tokyo doivent à la fois être mis à l’écart et continuer à pouvoir s’entraîner, a expliqué lundi le Comité international olympique (CIO).

À quatre jours de l’ouverture des Jeux (23 juillet-8 août), le CIO et les organisateurs sont confrontés à un défi inédit : concilier la sécurité sanitaire de ce rendez-vous planétaire, dans un Japon peu vacciné et inquiet des risques de contamination, avec le maintien de son équité sportive. Or, si la mise à l’isolement des participants testés positifs au coronavirus ne suscite aucun débat, à l’image de deux footballeurs sud-africains dimanche et d’un de leurs accompagnants dès samedi au Village olympique, le traitement des « cas contacts » est plus délicat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct