lesoirimmo

Une étude sur l’ivermectine invalidée pour raisons éthiques

L’ivermectine est-elle la nouvelle hydroxychloroquine ? On se souviendra peut-être qu’en mai de l’an dernier, la publication d’une étude dans la prestigieuse revue scientifique britannique The Lancet avait fait l’effet d’une bombe : des chercheurs y concluaient en l’inefficacité de la molécule, associée même selon eux à une augmentation de problèmes cardiaques et de décès. Début juin, le Lancet faisait machine arrière avec une « expression of concern » sur l’étude, mettant en doute la provenance et la validité des données.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct