lesoirimmo

La lente évolution d’une institution forte vers un rôle protocolaire

De Léopold Ier à Philippe, la royauté a bien évolué.
De Léopold Ier à Philippe, la royauté a bien évolué. - Photo News.

Si la constitution reconnaît encore plusieurs pouvoirs au souverain, dans les faits, ces pouvoirs sont largement vidés de leur substance. Son pouvoir réside essentiellement en une « magistrature d’influence », selon la formule consacrée.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct