lesoirimmo

Des Francos de Spa franchement belgos

Charles Gardier assume son choix d’un festival exclusivement belge et en intérieur.
Charles Gardier assume son choix d’un festival exclusivement belge et en intérieur. - PIERRE-YVES THIENPONT.

Mieux vaut ça que rien ! On a suffisamment dit ces derniers mois à quel point les artistes belges – considérés comme non essentiels – ont souffert moralement et financièrement du confinement lié à la crise du covid. Pour Charles Gardier, codirecteur des Francofolies de Spa très engagé sur le front culturel en tant que député régional wallon MR, il n’était pas question de revivre une deuxième année sans rien faire. «  J’ai été en première ligne pour constater la détresse et le malaise vécus par tous ces artistes avec qui je suis toujours resté en contact et que je n’imaginais pas ne pas programmer cet été  », nous a-t-il confié. «  Au printemps, on avait conscience qu’on ne pourrait pas faire ce qu’on espérait pour 2021, avec l’affiche que nous avions prévue.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct