lesoirimmo

«I Am Not Seen»: les images fantomatiques d’Aurore Dal Mas

Au premier étage du musée, la Boîte Noire propose le nouveau travail d’Aurore Dal Mas. « Habituée » du musée où elle a déjà exposé à deux reprises, elle propose cette fois un travail totalement différent et ne comportant que des images qu’elle récupère en ligne dans les enregistrements réalisés 24h/24 et 7j/7 par les caméras de surveillance, un peu partout à travers le monde. Ces images que personne, sans doute, ne prend jamais le temps de regarder sauf en cas d’incident, deviennent ici la matière première d’un film d’une dizaine de minutes aussi déroutant qu’angoissant. Grâce au savant montage réalisé par l’artiste, ces moments où rien ne se passe, où personne n’apparaît, prennent une tonalité glaçante, inquiétante. Une tension se crée, amenant le spectateur à scruter le moindre détail de ses moments grisâtres, à attendre qu’enfin quelque chose se passe, éclate, déborde. Mais rien de tout cela n’advient et seuls les commentaires poétiques défilant en sous-titre témoignent d’un peu d’humanité dans un monde de machine et de surveillance poussée à l’extrême.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct