lesoirimmo

Les mille et une merveilles du patrimoine culturel chinois

Edition numérique des abonnés

Depuis sa création en 1977, le rôle du Comité du Patrimoine Mondial de l'UNESCO est de faire un état des lieux complet de l'état de conservation du patrimoine mondial, d'établir une liste des biens en péril et de concevoir une stratégie globale pour une liste équilibrée et représentative de ce patrimoine. En 2019 à Bakou, la Chine a vu deux nouveaux sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : les sanctuaires d'oiseaux migrateurs le long du littoral de la Mer Jaune et les ruines archéologiques de l'ancienne ville de Liangzhu dans la province du Zhejiang, berceau d'une culture néolithique extrêmement raffinée, connue notamment pour son travail du jade. La Chine compte aujourd'hui 55 sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : 37 sites culturels – dont la Grande Muraille, inscrite en 1987 -, 14 sites naturels et 4 sites mixtes. 60 autres candidats sont sur liste d'attente.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct