lesoirimmo

Etat de droit dans l’UE: «La situation s’aggrave dans les pays qui déviaient déjà»

Vera Jourova, la vice-présidente de la Commission européenne.
Vera Jourova, la vice-présidente de la Commission européenne. - Pierre-Yves Thienpont.

La décision de la Commission de brandir la menace de pénalités financières contre Varsovie a été prise mardi, lors de la dernière réunion du collège des commissaires avant les vacances des institutions européennes. Elle intervient aussi le même jour que la publication du deuxième rapport de l’exécutif européen sur « l’Etat de droit dans l’UE ». Un exercice désormais annuel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct