lesoirimmo

A Bruxelles, le bus s’arrête même pour vacciner!

Pas de rendez-vous et un vaccin en une seule dose. De quoi convaincre les passants.
Pas de rendez-vous et un vaccin en une seule dose. De quoi convaincre les passants. - J.-P. D.V.

J’ai longtemps hésité. On dit qu’il n’y a pas de risque, sauf pour quelques pourcents. La statistique, c’est bien, mais la réalité, c’est autre chose. Je dis cela en pensant à mon petit-fils qui a eu une thrombose deux heures après sa naissance et qui est malheureusement devenu handicapé suite à ce fait pour lequel nous n’avons jamais eu d’explications. Mais voilà, on change. Je dois tout de même le garder de temps à autre et je me dois de le préserver de ce virus. Alors quand j’ai appris qu’il y avait un bus qui proposait la vaccination, j’ai décidé de me présenter. »

Une Uccloise était parmi les premières à faire la file devant le Vacci-Bus parqué ce mardi, à 10 heures, à côté de la maison communale d’Ixelles, place Fernand Cocq. L’initiative en revient à la Cocom (Commission communautaire commune), relayée ici par la commune. Deux autres bus du même type étaient, eux, à Woluwe-Saint-Lambert et à Saint-Josse-ten-Noode.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct