lesoirimmo

Wout van Aert: «Route ou chrono, pourquoi choisir?»

Greg Van Avermaet, le coach Sven Vanthourenhout et Wout van Aert.
Greg Van Avermaet, le coach Sven Vanthourenhout et Wout van Aert. - Belga

Une vie de saltimbanque, qui lui offre un équilibre quasi parfait et tout le bonheur du monde. Trois jours à peine après son triomphe sur les petits pavés des Champs-Élysées, sprint à injection lui ayant permis de réussir un triplé d’un éclectisme jamais atteint sur les routes du Tour de France depuis l’époque Merckx, Wout van Aert a découvert plusieurs segments des parcours olympiques. Dix mille kilomètres et sept fuseaux horaires plus à l’est, sur un bitume chauffé à blanc par les rayons d’un astre agressif. Pas le temps de souffler, à peine le temps de savourer une Grande Boucle qui l’a officieusement consacré comme le meilleur coureur du moment, toutes catégories confondues. « Je n’ai finalement même pas eu la possibilité de relâcher la tension, puisque j’ai pris l’avion pour Tokyo trois heures à peine après ma victoire sur la plus belle avenue du monde. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct