lesoirimmo

«Ouragan» aux Doms à Avignon: «Tu la sens la violence?»

Cinq formidables interprètes pour autant de facettes de ce livreur à bicyclette que nous croisons chaque jour dans nos villes sans même remarquer la violence subie au quotidien.
Cinq formidables interprètes pour autant de facettes de ce livreur à bicyclette que nous croisons chaque jour dans nos villes sans même remarquer la violence subie au quotidien. - Zoé Janssens

Seul, dans une étrange salopette jaune entre astronaute et égoutier, un homme affalé sur son divan, jaune lui aussi, s’agite dans un sommeil contrarié. Il glisse, se tourne, se retourne, bascule dans des positions impossibles, se contorsionne tant et plus. Ben Fury, formidable danseur hip-hop, est cet homme au sommeil agité occupant seul le plateau du théâtre des Doms durant les premières minutes d’Ouragan.

Mais très vite, d’autres personnages apparaissent dans cette nuit trop lourde, trop sombre, trop enfumée. Étrangement, tous s’appellent Abdeslam, comme l’homme du divan. Abdeslam, un nom difficile à porter quand on cherche un travail ou un logement. Pourtant, explique l’un d’eux, Abdeslam, en arabe, signifie « porteur de paix ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct