lesoirimmo

Au 231, Éric, le restaurateur épargné

« Emeric, mon fils, adore les pompiers, les soldats et la police. Donc, il s’amuse ces jours-ci. »
« Emeric, mon fils, adore les pompiers, les soldats et la police. Donc, il s’amuse ces jours-ci. » - Dominique Duchesnes.

Une voiture garée devant la façade du restaurant le Gas « Trooz » Nome empêche la famille de restaurateurs de poursuivre le nettoyage. « On ne peut rien faire contre les gens débiles », s’agace la famille, en prenant des passants à témoin.

Si les curieux qui obstruent le passage les exaspèrent, ils se sentent privilégiés. « C’est magique chez nous, on a eu une chance inouïe », raconte Éric, propriétaire du restaurant familial. Non seulement sa maison située dans les hauteurs a été épargnée, son établissement n’a eu que quelques centimètres d’eau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct