lesoirimmo

Unilever: le bénéfice frappé au premier semestre par les changes et les coûts

Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net part du groupe a baissé de 5% sur un an à 3,1 milliards d'euros, d'après un communiqué jeudi.

Le chiffre d'affaires n'a progressé que de 0,3% à 25,8 milliards d'euros, également en grande partie à cause d'un effet de change défavorable, le groupe faisant valoir qu'il serait bien plus en hausse à taux de changes constants.

Les marges ont également fortement souffert d'investissements dans les marques du groupe mais aussi d'inflation dans les coûts des matières premières, d'emballage et de distribution. 

Les coûts de fret notamment sont en hausse et les cours du pétrole et du carburant ont largement rebondi depuis un an.

En août, les coûts fixes liés au Covid-19 ont également augmenté, pesant aussi sur les marges.

Le directeur général Alan Jope a fait valoir que les ventes en ligne du groupe avaient bondi de 50% sur un an pendant les six premiers mois de l'année, et que ce mode de commercialisation représente à présent 11% du total.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct