lesoirimmo

Les films cultes qui ont marqué Cannes : «Délivrance» de John Boorman

En milieu hostile, l’homme pense survivre et retrouve ses instincts primitifs. Les « civilisés » abandonnent toutes valeurs morales.
En milieu hostile, l’homme pense survivre et retrouve ses instincts primitifs. Les « civilisés » abandonnent toutes valeurs morales. - D.R.

En 1972, le président Nixon va tout faire pour être élu à un deuxième mandat. La guerre froide bat son plein. Les Etats-Unis sont embourbés dans la guerre au Vietnam et vont vivre l’un des plus gros scandales politiques avec l’affaire du Watergate. C’est dans ce contexte que sort Délivrance, film choc de John Boorman. Dans une Amérique divisée, en colère contre ses institutions. Près de cinquante ans après sa sortie, c’est dans un contexte d’insurrection, avec les images du Capitole violé, qu’on revoit le film. Similitude effrayante de cette Amérique fracturée, en colère, souillée de l’intérieur…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct