lesoirimmo

Inondations: Jemelle panse ses plaies mais l’avenir est incertain pour beaucoup.

Rue de la Wamme, l’arrière des habitations n’a pas résisté à la force des flots.
Rue de la Wamme, l’arrière des habitations n’a pas résisté à la force des flots. - J.-L. B.

Une semaine après que la terrible Wamme ait ravagé Jemelle avant de gonfler la Lomme qui a parachevé ce travail dantesque dans le reste de cette cité famennoise, avant de s’attaquer à Rochefort, nous sommes retournés dans ces deux villes où les cicatrices restent béantes. Si les rues centrales ont été déblayées de leurs plus gros déchets, partout, des containers, des amas de sacs, de déchets divers jonchent les devants de porte. Et les maisons ont été rudement éprouvées.

Dans la commune de Rochefort, 1700 ménages, soit 3800 habitants sur 12.500 ont été impactés, confirme la bourgmestre Corine Mullens qui a dû signer, suite à l’avis d’experts, 43 arrêtés d’inhabitabilité totale ou partielle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct