lesoirimmo

Inondations: les alertes européennes étaient peu précises et peu alarmistes

Le dispositif européen n’est pas taillé par exemple pour donner des informations précises sur la situation dans la vallée de la Vesdre (ici le 15 juillet à Ensival), la plus impactée par ces inondations. © PhotoNews.
Le dispositif européen n’est pas taillé par exemple pour donner des informations précises sur la situation dans la vallée de la Vesdre (ici le 15 juillet à Ensival), la plus impactée par ces inondations. © PhotoNews.

Le Service public de Wallonie (SPW) a tenu le délai de 24 heures imposé par le ministre Philippe Henry (Ecolo) : ce vendredi après-midi, l’administration de la Mobilité et des Infrastructures a rendu publiques toutes les informations en sa possession en provenance du système d’alerte européen de risques de crues (Efas). Toute la question est de savoir si, sur base de ces informations, la gravité de la situation a été mal estimée en Wallonie.

Le système européen Efas alerte ses membres, dont le SPW, sur des risques de crues. Il apparaît que lors de la dernière période de grosses précipitations, la Wallonie a reçu 24 notifications internationales mais que seules quatre d’entre elles concernaient effectivement la région. Quinze notifications alertaient sur la situation dans le bassin du Rhin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct