lesoirimmo

Intempéries: le ruissellement des eaux inquiète plus que la pluie

Un délestage-test a été opéré ce vendredi à partir du barrage d’Eupen. La Vesdre a absorbé ce surplus sans complications. © Belga.
Un délestage-test a été opéré ce vendredi à partir du barrage d’Eupen. La Vesdre a absorbé ce surplus sans complications. © Belga.

L’accalmie aura été de courte durée. Un peu plus d’une semaine après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur plusieurs communes des provinces de Liège, Namur et du Luxembourg, une nouvelle alerte orange aux orages a été émise par l’IRM pour ce week-end. « Mais les intempéries annoncées ne seront pas aussi importantes, assure d’emblée David Dehenauw, météorologue à l’IRM. L’alerte orange signifie qu’à certains endroits, nous pourrions atteindre jusqu’à 30 millilitres de précipitations par heure mais cela dépendra essentiellement des orages qui pourraient être localement intenses avec de fortes rafales de vent et même des grêlons. Toutefois, nous n’aurons pas affaire au même phénomène que la semaine dernière où un front occlus est resté coincé durant 48 h sur la même zone avec des précipitations ininterrompues. Ici, nous serons dans le contexte d’averses orageuses estivales plus habituelles mais qui risquent effectivement d’atteindre des zones déjà touchées par des inondations la semaine dernière. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct