lesoirimmo

Nina Sterckx, une haltérophile qui porte bien son nom

TOKYO 2020 OLYMPICS WEIGHTLIFTING
Belga

Dans la foulée de son résultat, Nina Sterckx a pleuré à chaudes larmes, samedi, au Tokyo International Forum. « Mais ce sont des larmes de joie ! », a-t-elle tout de suite précisé avant de les sécher. « Cette 5e place est si belle, c’est bien plus que ce que j’avais espéré, moi qui était venue avant tout pour prendre de l’expérience en vue des Jeux de Paris 2024 et pour me faire plaisir ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct