lesoirimmo

Et si on arrêtait de jouer au toutologue?

Il serait sain de garder la tête froide et d’éviter la chasse aux sorcières. C’est le moins que sont en droit d’attendre les victimes.
Il serait sain de garder la tête froide et d’éviter la chasse aux sorcières. C’est le moins que sont en droit d’attendre les victimes. - Photo News.

A chaque drame qui ébranle le pays, la même temporalité dans les réactions. L’effroi d’abord, devant une catastrophe qui nous ramène à notre impuissance. L’empathie ensuite, pour toutes ces victimes innocentes. Le besoin de comprendre enfin, et par là de trouver les fautifs s’il devait en exister.

L’épisode de crues historiques qui ont endeuillé une partie du pays en ce mois de juillet n’échappe pas à ce rythme. Depuis plus de dix jours, et ça continue, les sinistrés peuvent compter sur un soutien venu de tout le pays. Collectes de biens de première nécessité, temps et bras offerts pour aider au nettoyage, argent versé à la Croix-Rouge, logement prêté à ceux qui ont perdu le leur… : la solidarité affichée pour les victimes est à la mesure de la catastrophe vécue.

Mais le temps file. Le deuil national est derrière nous, et la machine à désigner les coupables s’est donc mise en branle, comme toujours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct