lesoirimmo

La Tunisie vit-elle un coup de poker ou un coup d’Etat?

Des affrontements ont eu lieu devant le Parlement tunisien après l’annonce du président Saïed. © Fethi Belaid/AFP.
Des affrontements ont eu lieu devant le Parlement tunisien après l’annonce du président Saïed. © Fethi Belaid/AFP. - Fethi Belaid/AFP.

Les Tunisiens n’en croyaient pas leurs yeux dimanche soir : étaient-ils en train d’assister à un coup d’État ? Peu après 22 h 30, après une journée de protestation contre le gouvernement, le président Kaïs Saïed a annoncé qu’il activait l’article 80 de la Constitution qui lui confère des pouvoirs exceptionnels pour faire face à un « péril imminent ». La catastrophe sanitaire, le risque élevé de défaut de paiement de la dette externe, la crise sociale et le marasme économique, la paralysie du gouvernement amoindri par une série de démissions, le discrédit profond de la classe politique font peser sur la Tunisie la menace d’une faillite de l’État.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct