lesoirimmo

Pass sanitaire: comment le gouvernement français a dû lâcher du lest

En dépit des manifestations (160.000 personnes ont défilé samedi dans plusieurs villes de France), le pass sanitaire a été adopté définitivement dimanche soir.
En dépit des manifestations (160.000 personnes ont défilé samedi dans plusieurs villes de France), le pass sanitaire a été adopté définitivement dimanche soir. - Photo News.

Alors qu’Emmanuel Macron se félicitait dans un tweet ce mardi d’avoir franchi le cap des 40 millions de primo-vaccinés, l’Assemblée nationale mettait un point – presque – final à un marathon parlementaire entamé mardi dernier sur le texte controversé encadrant l’extension du pass sanitaire. « Au forceps » et à l’issue de houleuses discussions, le fameux pass sanitaire a été adopté définitivement dimanche soir : députés et sénateurs français étant parvenus à un compromis. Peu avant, c’était le Sénat (dominé par la droite) qui avait approuvé par 195 voix pour, 129 contre et 17 abstentions le même texte. En commission mixte, 14 députés et sénateurs avaient trouvé un accord en début de soirée, au bout de près de quatre heures de réunion.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct