lesoirimmo

Coronavirus: pourquoi le prix des billets d’avion n’a pas décollé

belgaimage-172990207-full
Belga.

Alors que le mois d’août n’est qu’à un pas, il est encore temps de s’envoler vers des cieux plus ensoleillés. Au départ de Bruxelles, on pourra ainsi passer la semaine du 15 août à dévaler les Ramblas de Barcelone (69 euros A/R), à écouter du fado dans le Bairro Alto de Lisbonne (86 euros A/R) ou à visiter l’Acropole d’Athènes (200 euros A/R), le tout à prix réduit. « Avant la pandémie, un aller-retour à la dernière minute en Europe coûtait plutôt entre 300 et 400 euros en été », estime Frank Bosteels, porte-parole de l’agence de voyages Connections.

Faute de passagers, le prix des billets d’avion ne décolle pas. « Au début de la saison, on s’attendait un raz-de-marée de réservations pour des destinations européennes. Finalement, la demande est présente, mais elle n’a pas fait exploser l’offre existante, et les prix restent bas », analyse Frank Bosteels.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct