lesoirimmo

JO 2020: Caeleb Dressel a entamé sa quête en toute discrétion

Dressel est en quête  de sept médailles d’or.
Dressel est en quête de sept médailles d’or. - EPA.

Le pari, bien sûr, n’a plus rien d’original. Ses compatriotes Mark Spitz (7 en 1972) et Michael Phelps (8 en 2008) l’ont déjà expérimenté avant lui. Mais peu importe. A Tokyo, l’Américain Caeleb Dressel pourrait décrocher, lui aussi, jusqu’à 7 médailles d’or, 3 individuelles (50 et 100 m libre, 100 m papillon) et 2 ou 3 autres en relais (4 x 200 m libre, 4 x 100 m 4 nages et 4 x 100 m 4 nages mixte) après celle du 4 x 100 m libre qu’il a remportée ce lundi en compagnie de Blake Pieroni, Bowen Becker et Zach Apple. Une entrée en matière qu’il n’a pas souhaitée autrement spectaculaire. Il a nagé le premier relais (en 47.26) plutôt que le dernier, toujours plus prestigieux, et a laissé deux de ses équipiers prendre la lumière lors de la conférence de presse officielle d’après-podium, préférant, pour sa part, rester en retrait.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct