lesoirimmo

Tunisie: le président limoge les ministres de la Défense et de la Justice

Le président tunisien Kais Saied en 2019.
Le président tunisien Kais Saied en 2019. - Reuters.

Les développements en Tunisie, seul pays rescapé du Printemps arabe, ont suscité l’inquiétude à l’étranger. La France a dit souhaiter un « retour, dans les meilleurs délais, à un fonctionnement normal des institutions » et appelé à éviter toute violence tandis que les Etats-Unis, « préoccupés », ont appelé au « respect des principes démocratiques ».

Dimanche soir, après une journée de manifestations dans de nombreuses villes de Tunisie, notamment contre la gestion de l’épidémie de coronavirus par le gouvernement de Hichem Mechichi, M. Saied a limogé ce dernier et annoncé « le gel » des activités du Parlement pour 30 jours.

Le président, également chef de l’armée, s’est en outre octroyé le pouvoir exécutif, en annonçant son intention de désigner un nouveau Premier ministre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct