lesoirimmo

Naomi Osaka, la flamme s’est éteinte

OLYMPICS-2020-TEN_W-SINGLES-8FNL
Reuters

Nepartak, la tempête tropicale qui rince désormais les Jeux de Tokyo, a emporté sur son passage la pourtant fougueuse Naomi Osaka, nº2 mondiale, et énorme favorite du tournoi olympique, aussi depuis les éliminations précoces de Ash Barty, d’Aryna Sabalenka ou d’Iga Swiatek ! Obligée de jouer sous le toit du Central Ariake, la Japonaise aux dreadlocks rouges, et patriotiques pour la circonstance, a semblé y perdre tous ses pouvoirs. Commettant beaucoup trop de fautes directes pour ne pas tomber dans le piège tendu (6-1, 6-4 !) par la gauchère tchèque Vondrousova, 42e mondiale, dont le précédent exploit remontait à sa… finale disputée à Roland-Garros en 2019.

Cette semaine devait aboutir à la consécration à domicile de la star sportive japonaise du moment, mais elle ajoute plutôt une énorme désillusion de plus à une joueuse qui semble avoir perdu la flamme, sans mauvais jeu de mots.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct