lesoirimmo

Aron Donnum, nouvelle recrue du Standard:«Je suis un peu fou mais dans le bon sens du terme»

Standard's new player Aron Donnum poses for the photographer after a press conference of Belgian soccer team Standard de Liege to present a new player, Tuesday 27 July 2021 in Liege. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Standard's new player Aron Donnum poses for the photographer after a press conference of Belgian soccer team Standard de Liege to present a new player, Tuesday 27 July 2021 in Liege. BELGA PHOTO BRUNO FAHY - Belga

C’est l’histoire d’un jeune garçon, errant dans les rues de son village avec son ballon sous le bras, porté par ses croyances spirituelles et par la confiance aveugle de sa mère, ainsi convaincu qu’un grand talent sommeille en lui. Du moins, c’est l’histoire que le corps encré d’Aron Leonard Donnum, une véritable œuvre d’art humaine, semble raconter. Le Norvégien, tatoué de la nuque aux pieds, se décrit comme un personnage « hors du commun » et semble persuadé que Dieu lui a tracé un chemin vers le succès, bien que celui-ci soit pour l’instant tortueux. Un parcours atypique qui a tout pour séduire le public de Sclessin.

Aron Donnum, quelles ont été vos premières impressions suite à votre arrivée au Standard ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct