lesoirimmo

«Le Départ» ou le syndrome de la cabane… oups, caravane

En plus de donner du ressort à un jeu forcément acrobatique dans cet espace étroit, la caravane symbolise la multitude d’enfermements que subissent les uns et les autres.
En plus de donner du ressort à un jeu forcément acrobatique dans cet espace étroit, la caravane symbolise la multitude d’enfermements que subissent les uns et les autres. - Yeos

Toute ressemblance avec des personnes ou des faits réels ne pourrait être que pure coïncidence. Promis, juré, la Maison Ephémère et la compagnie Pop Up ont imaginé cette histoire bien avant la pandémie ! Et pourtant, devant ces personnages coincés dans leur caravane par peur de ce que le monde leur réserve, on ne peut s’empêcher de penser au syndrome de la cabane, ce sentiment de crainte à l’idée de se déconfiner et de se frotter au monde extérieur, qui en a touché plus d’un depuis l’avènement du covid.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct