lesoirimmo

Le Petit Esperanzah est déjà grand

Mieux vaut un Petit Esperanzah que pas d’Esperanzah du tout !
Mieux vaut un Petit Esperanzah que pas d’Esperanzah du tout ! - BELGA.

Jean-Yves Laffineur nous l’avait promis : pas question de passer une nouvelle année sans festival à l’abbaye de Floreffe. Ainsi donc voici, ces 31 juillet et 1er août, le Petit Esperanzah. «  On a appelé le festival Petit, nous a avoué son directeur Jean-Yves Laffineur, car il se déroulera sur deux jours au lieu de trois et deux scènes au lieu de trois avec une jauge qu’on limitera à 4.000 personnes. Mais on a tenu à ce que cela reste un vrai festival Esperanzah, avec ses débats et son village pour enfants. Le maître mot de cette édition un peu particulière sera convivialité. On a tout fait pour que celle-ci soit totale.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct