lesoirimmo

Le fisc n’a jamais enregistré autant de dénonciations

belgaimage-27987009-full

En 2020, le fisc a enregistré un nombre record de dénonciations, rapportent mercredi L’Echo et De Tijd, soit plus de 3.500 plaintes contre des fraudeurs présumés, contre un peu plus de 2.200 en 2019.

L’Administration générale de la fiscalité a enregistré 2.995 délations, contre 1.958 un an plus tôt. À l’Inspection spéciale des impôts (ISI) – qui enquête sur les plus importantes fraudes fiscales – on a également enregistré près de deux fois plus de dénonciations. 340 d’entre elles étaient anonymes, contre 179 en 2019, et 193 étaient nominatives (contre 103 en 2019). C’est ce qui ressort des chiffres fournis par le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), au député Steven Matheï (CD&V).

Les raisons pour lesquelles les citoyens s’adressent au fisc pour dénoncer les fraudeurs présumés sont variées, mais dans de nombreux cas, les lanceurs d’alerte semblent agir par dépit ou par vengeance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct