lesoirimmo

Déodorants naturels: plus verts mais plus allergisants

ma santé déo web

Toilette, douche, brosse à dents… Au lever, nombreux sont ceux à avoir la même routine. Parmi ces pratiques d’hygiène corporelle figure également souvent un petit coup de déodorant ou d’anti-transpirant sur chaque aisselle. Dans la salle de bain pourtant, une chasse aux sorcières est menée par certains à l’encontre de ces produits, leur préférant des solutions ou recettes plus naturelles. Dans le viseur de ces consommateurs, les conservateurs et autres parabènes bien sûr, mais surtout les fameux sels d’aluminium, épinglés par certains comme pouvant provoquer un risque accru du cancer du sein. « Aucune étude scientifique menée rigoureusement ne l’a prouvé », insiste cependant le professeur Dominique Tennstedt, dermatologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc. « C’est d’ailleurs très compliqué de le faire car le cancer du sein est malheureusement très courant, tout comme le fait d’utiliser du déodorant ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct