lesoirimmo

Assaut du Capitole: «Tous nous ont dit que c’était Trump qui les avait envoyés»

Le policier du Capitole Aquilino Gonell, un ancien militaire ayant combattu en Irak, n’a pu retenir son émotion pendant sa déposition.
Le policier du Capitole Aquilino Gonell, un ancien militaire ayant combattu en Irak, n’a pu retenir son émotion pendant sa déposition. - Photo News

Récit

Rien dans mon expérience dans l’armée, ou en tant qu’officier de police, ne m’a préparé à ce à quoi nous avons été confrontés le 6 janvier. » La voix émue, en larmes, le sergent Aquilino Gonell a raconté mardi, aux côtés de trois autres de ses collègues, la violence de l’assaut du Capitole, au premier jour des auditions d’une commission parlementaire du Congrès américain, chargée d’enquêter sur cette crise majeure du pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct