lesoirimmo

Coronavirus: des Néerlandais dénoncent une prison olympique

@AFP
@AFP

Tous les sportifs venus au Japon pour participer aux Jeux olympiques de Tokyo qui se sont ouverts vendredi dernier sont soumis à des tests quotidiens et s’ils sont positifs, ils doivent s’isoler ou être hospitalisés.

Mardi, l’organisation olympique néerlandaise avait déjà fustigé les conditions d’isolement « inacceptables » de six membres de sa délégation à Tokyo, enfermés dans de « très petites pièces » sans aération ni lumière du jour.

Dans une vidéo publiée mercredi sur Instagram, la skateuse néerlandaise Candy Jacobs, 31 ans, a déclaré qu’elle était toujours testée positive au coronavirus huit jours après le début de sa quarantaine.

« Hier (mardi, NDLR), nous avons fait une grève parce que nous avons besoin de l’air extérieur, de n’importe quoi (…), parce que rien ne s’ouvre. Les fenêtres sont fermées, les portes ne s’ouvrent pas, jamais. Cela ne va pas », a-t-elle critiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct