lesoirimmo

Toma Nikiforov: «Je n’étais pas venu pour ça…»

Photonews
Photonews

La vie de judoka de haut niveau est impitoyable. Depuis trois ans, le sort n’avait cessé de s’abattre sur Toma Nikiforov, gravement blessé au genou et aux deux épaules en 2018 et 2019 et trois fois opéré pour rafistoler un peu plus ce corps déjà tellement traumatisé. Après une longue interruption, il avait dû s’employer comme un damné pour revenir d’entre les morts (sportifs) et refaire son retard sur la route de la qualification olympique. Un retard que certains, à un moment, avaient pensé irrattrapable quand il était descendu au-delà de la 50e place mondiale fin 2020. Pourtant, il l’avait comblé en moins de six mois cette année en décrochant notamment le titre européen et une victoire en Grand Chelem, pour gagner sa place pour ses deuxièmes Jeux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct