lesoirimmo

Pékin serre la vis à des secteurs porteurs de son économie

PHOTONEWS_10915214-006

Groupes technologiques, soutien scolaire ou encore livraison de repas : à tour de rôle, Pékin serre la vis à des secteurs en plein essor, au risque d’affoler les marchés et de faire partir en fumée des milliards de yuans. Echaudées par de nouveaux durcissements réglementaires, les places financières chinoises ont dévissé en début de semaine, Hong Kong perdant plus de 10 % en trois séances avant de clôturer dans le vert mercredi.

Le géant chinois du e-commerce Alibaba avait été le premier à subir la vindicte des autorités et à être condamné au printemps à une amende de 2,3 milliards d’euros pour entrave à la concurrence. Le pouvoir communiste a depuis étendu à d’autres secteurs sa campagne de « rectification » de pratiques jusque-là tolérées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct