lesoirimmo

Ben&Jerry’s: la crème glacée américaine qui fait chauffer Israël

Pour Israël, la décision de Ben&Jerry’s de ne plus vendre ses produits en Cisjordanie est clairement un boycott du pays et un acte d’antisémitisme.
Pour Israël, la décision de Ben&Jerry’s de ne plus vendre ses produits en Cisjordanie est clairement un boycott du pays et un acte d’antisémitisme. - Photo News.

Décodage

Ils sont juifs et fiers de l’être. Pourtant, Bennett Cohen et Jerry Greenfield, les fondateurs de Ben&Jerry’s, soutiennent à 100 % la décision prise par le fabricant de glace de ne plus vendre ses produits dans les territoires occupés, dès 2023. L’annonce, faite mi-juillet par la société basée dans le Vermont, a provoqué l’ire d’Israël et ne cesse de soulever des vagues politiques, tant au Proche-Orient qu’aux Etats-Unis. Mais pour les deux fondateurs et amis d’enfance, « c’est l’une des décisions les plus importantes que l’entreprise ait prises au cours de ses 43 ans d’existence. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct