lesoirimmo

JO 2020: Cynthia Bolingo, de chair et de feu

@News
@News

Elle aurait voulu qu’on n’en parle pas, afin de conserver « les bonnes ondes » qui l’entourent depuis tant de semaines. Alors, oui, elle s’est occasionné une petite déchirure des fascias, ces membranes qui entourent les muscles, sans réelle gravité lors du stage de Mito, mais aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre et les médecins lui ont donné le feu vert. C’est elle qui décidera, ce samedi, si elle a envie de courir la finale du 4 x 400 m mixte qu’Alexander Doom, Imke Vervaet, Camille Laus et Jonathan Borlée ont brillamment assurée, ou si elle préfère attendre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct