lesoirimmo

A Bruges, la saison touristique pourrait être sauvée in extremis

TOURISME BRUGES (3)
Pierre-yves Thienpont

Reportage

Il est quatorze heures, un soleil nonchalant éclaire le Grote Markt, les chevaux font cataclop ! sur le pavé. Ce n’est pas la grande foule, les restos alentours peinent à remplir leurs terrasses, mais Bruges se réveille enfin après une léthargie de plusieurs mois. Elle n’est pas morte, n’en déplaise à Georges Rodenbach.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct