lesoirimmo

ARN: des chercheurs belges ouvrent la voie à une nouvelle thérapie contre les métastases

François Fuks, directeur du laboratoire d’épigénétique du cancer et de l’ULB Cancer Research Center.
François Fuks, directeur du laboratoire d’épigénétique du cancer et de l’ULB Cancer Research Center. - Belga.

Métastases. Ce vilain mot qui désigne la dissémination de cellules cancéreuses de leur localisation initiale vers d’autres tissus est souvent synonyme de mauvaises nouvelles pour un patient atteint de cancer. « Les métastases sont responsables de 90 % des décès dus au cancer et il existe peu de traitements pour les empêcher », entame le professeur François Fuks, directeur du laboratoire d’épigénétique du cancer et de l’ULB Cancer Research Center. « Comprendre leurs mécanismes est donc un défi majeur en oncologie. »

Publiée fin juin dans la prestigieuse revue Nature Cancer, l’étude de l’équipe de l’ULB emmenée par le Pr Fuks ouvre une voie de recherche novatrice au traitement de ces tumeurs grâce à l’alphabet enrichi (ou épigénétique) de l’ARN messager.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct