lesoirimmo

Des strips inédits d’Astérix 3/6:«Une œuvre massivement populaire»

Disparu en 2020, Albert Uderzo a conquis la planète de ses éclats de rire gaulois.
Disparu en 2020, Albert Uderzo a conquis la planète de ses éclats de rire gaulois. - Pierre-Philippe Marcou/Belga/AFP.

Un journaliste suisse de la Tribune de Lausanne a écrit que la France avait été à l’origine de trois révolutions dans les années soixante avec la pilule, la mini-jupe… et Astérix !

Son créateur, René Goscinny, se défendait pourtant de toute mystification politique. « Je fais le guignol pour amuser les enfants et pour ceux qui ont le désir de le rester longtemps », répétait le scénariste. « René ne voulait pas d’un héros positif », confirmerait plus tard Albert Uderzo dans Lire. « Nous voulions nous détacher de Tintin… Non pas que le travail d’Hergé nous semblât mauvais, mais nous voulions faire tout autre chose. Nous n’avons jamais voulu intégrer quoi que ce soit du monde politique. Nous travaillions pour les enfants. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct