lesoirimmo

Nina Derwael: «La Brabançonne reste un instant magique»

PHOTONEWS_10935865-219
Photo News

Le sourire est maîtrisé, comme s’il n’était pas question de laisser le trop-plein d’émotions se déverser n’importe où. Mais sa spontanéité reprend le dessus lorsqu’elle saisit l’énorme médaille dorée qui pend autour de son cou de cygne. « La plus lourde de toutes, pas de doute… » Au milieu des obligations d’une nouvelle championne olympique, Nina Derwael avait encore du mal à prendre pleinement conscience de l’exploit qu’elle vient d’accomplir.

Nina, quelle est votre première émotion ?

J’ai simplement l’impression d’être encore dans un rêve… C’est énorme, tout cela me dépasse un peu. La route qui m’a menée ici a été très longue, la semaine de compétition a été très longue, la journée a été très longue, l’attente a été interminable… Je suis très heureuse et soulagée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct